La vida en cuba

Pour commencer cette rubrique voyage, je vais vous parler de mon bref passage à Cuba. N’hésitez pas à regarder la 1ère vidéo que j’ai réalisée pour l’occasion.

Il faut se munir d’une carte touristique selon le pays quitté pour entrer à Cuba, la carte sera de différentes couleurs : rose pour les us et verte pour les autres pays. Cette carte coûte aux alentours de 20 euros si vous arrivez à la faire livrer en France pour un port d’entrée hors us. Le prix sera de 50 dollars si le port d’entrée est les us, si vous l’achetez à l’aéroport par exemple, cela peut même être jusqu’à 100 dollars selon la compagnie aérienne (Spirit dans mon cas). Vous ne pouvez donc pas acheter une carte touristique en France, si votre port d’entrée est miami par exemple. Après réflexion, j’aurais pu essayer de l’acheter à un comptoir d’enregistrement Jet Blue par exemple qui la propose à 50$ et l’utiliser pour mon vol Spirit, vu que c’est à vous de la remplir.

De plus, si votre port d’entrée est les us, il faut savoir que vous devez correspondre à une des 12 catégories autorisées à voyager à Cuba. Le tourisme depuis les us est en effet interditLire cet article qui explique un peu plus.

Les 12 catégories sont les suivantes : 

Personnellement, j’y suis allée afin d’aider le peuple cubain. Cela m’a permis de rencontrer des personnes formidables et un peuple heureux, facile d’accès qui peut nous apprendre bien des choses sur la vie.

Au moment de l’achat de votre billet en ligne, vous devrez sélectionner la raison de votre voyage, et  également remplir le formulaire auprès de la compagnie aérienne à l’enregistrement.

Il vous faut aussi une assurance obligatoire pour vous rendre à Cuba, elle est généralement incluse dans le billet d’avion mais regardez bien quand même.

Monnaie :

Pour faire le change, il faut savoir qu’il est préférable et même fortement recommandé de faire le change euros-CUC (monnaie de cuba) plutôt que $-CUC, ce que j’avais failli faire, puisque les $ sont taxés en plus.

A savoir, que vous ne pourrez obtenir des CUC qu’à Cuba, donc inutile d’en chercher ailleurs. De plus, lorsque vous arrivez à l’aéroport de La Havane, il y a plusieurs bureaux de change : 2 en bas aux niveaux des arrivées et 4 autres en haut au niveau des départs. Prenez le temps de voir lequel est le moins rempli en bas et en haut, puisque les files d’attentes sont interminables. Ces bureaux de change sont vraiment très lents, mais c’est la vie à Cuba, et ce qui fait son charme. Pour 5/6 personnes devant moi, j’ai mis plus d’une heure à faire du change.

Vous trouverez forcément un meilleur taux de change en ville, mais même histoire encore, voire pire, attendez vous à beaucoup patienter.

Transport :

Le taxi aéroport de La Havane au centre ville, nous est revenu à 30 CUC.

Il y a deux compagnies de bus qui vont vous permettre d’aller de ville en ville à Cuba, il s’agit de Viazul et Transtur. Il est fortement recommandé de prendre vos billets de bus en ligne, au moins 1 semaine à l’avance. Nous sommes allés sur place à l’agence Viazul, et après une heure de queue, on nous a finalement annoncé qu’il n’y avait plus de places. Pensez également à prendre votre passeport lors de l’achat de vos billets de bus.

Transtur est une navette qui va d’hôtel à hôtel, d’une ville à l’autre, j’ai vu beaucoup plus de bus Transtur que de bus Viazul, donc ça vaut le coup de se renseigner auprès de l’office du tourisme si besoin.

Il y a également les taxis collectifs, qui nous ont permis de nous déplacer de las terrazas à Vinales pour 9 CUC par personne.

Logement :

Le mieux est de dormir dans des habitacions, à 25 CUC la nuit, pour des chambres pouvant accueillir jusqu’à 3 places. Souvent, les hôtes proposent le petit déjeuner pour 5 CUC et parfois le dîner et des sandwichs. La meilleure nourriture était celle de nos hôtes.

  • La Havane ->

  • Las Terrazas -> Banos del San Juan, cabane littérallement collée aux piscines naturelles, un endroit vraiment magnifique. Très rustique par contre.
  • Vinales ->

Internet :

Il y a très peu d’Internet dans le pays, donc attendez-vous à être coupé du monde, ce qui est très appréciable. Ceci étant dit, vous pouvez toujours acheter les cartes de connexion qui sont à 1,50 CUC pour une heure, et trouver un point de connexion dans la ville où vous êtes. C’est facile, si vous arrivez sur une place et que vous voyez tout le monde tête baissée sur le portable, vous y êtes.

Aéroport et départ :

Lors de votre départ de La Havane, prévoyez beaucoup de temps, parce qu’ici aussi les files sont interminables. L’enregistrement m’a pris plus d’une heure avec seulement une quinzaine de personnes devant moi, et ensuite vient l’immigration. J’ai dû couper la file, je ne suis pas vraiment pour faire ça, mais on allait vraiment louper notre avion. Il y avait facilement deux heures d’attente si j’avais été au bout de la file d’attente. Après avoir parlé à des cubains dans la file, apparemment lorsque l’heure de votre avion est proche (10 min avant le décollage), ils viennent vous chercher dans la file. Cependant, je pense qu’ à moins de vous trouver au tout début de la file, je ne suis pas sûre que vous arriviez à passer. En arrivant à 9H30 à l’aéroport, nous avons réussi à passer l’immigration à 12h20, en pensant avoir un peu de temps au début, j’avais été changé mon reste d’argent en arrivant à l’aéroport(mauvaise idée)

Ceci étant dit, c’est un pays qui est magnifique, coloré, les cubains sont chaleureux et je vous recommande très fortement cette destination.

N’hésitez pas à poster vos questions en commentaires ou en message privé.

 

Très beau voyage.

Mila W.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *